N° 122 “Cela finira un jour par nous jouer des tours !”

“On ne peut pas construire un monde dans lequel seuls ceux qui ont eu la chance d’apprendre l’anglais comprennent les débats. C’est totalement antidémocratique.”

Pour le représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie, les juristes francophones, dont les notaires, ont compris que l’exercice de leur profession ne pouvait plus se concevoir seulement d’un point de vue national mais sur un plan international.

 Stéphane LOPEZ précise la place qu’occupe la langue française dans les organisations internationales, notamment auprès des Nations-Unies, de l’Union africaine et des institutions de l’Union européenne. Il explique également l’influence du droit continental au sein de l’Union européenne, en particulier à la Cour européenne de justice où l’usage de la langue française contribue à son rayonnement.

Stéphane LOPEZ, ambassadeur, Représentant permanent de l’OIF (UE, ACP, CdE, Belgique et FWB), est historien de formation. Il a ensuite fait des études de sociologie et de linguistique et s’est en particulier penché sur les politiques de promotion linguistique et culturelle, en tant qu’instruments d’influence. Il est titulaire de trois masters et d’un doctorat es Lettres et Sciences humaines.

Fonctionnaire français, il a exercé à la fois pour le compte du Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (10 ans) et du Ministère des Affaires étrangères et européennes (10 ans). Il a enseigné et été directeur de recherches dans les universités Sorbonne (III et IV) et Dauphine. Il a servi dans le réseau diplomatique français sur trois continents (Europe, Afrique, Asie).

Fonctionnaire international au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (15 ans), il a été en charge de l’influence francophone dans les pays européens, et notamment dans ceux d’Europe balte, centrale, balkanique et méditerranéenne. Il y a conduit des négociations au nom du Secrétaire général de la Francophonie et l’a représenté une cinquantaine de fois à la table de signature d’accords ministériels.

En 2012, il est nommé Représentant permanent adjoint à la Représentation permanente de l’OIF auprès de l’Union européenne et du Royaume de Belgique, à Bruxelles.

Il y exerce la fonction de Représentant depuis 2014, avec titre et grade d’Ambassadeur accrédité. Stéphane LOPEZ est détenteur de plusieurs décorations françaises.

Il a exercé de hautes responsabilités syndicales dans les fonctions publiques académiques et diplomatiques françaises et fut Premier Vice-Président du Comité du Personnel de l’OIF, instance représentative de ses agents.

La-lettre-des-notaires-de-france-dans-le-monde-N47-octobre-2019

De nombreux autres articles rejoignent les préoccupations d’ICEO

[Le 10 octobre 2019, 10 H05, M. G., Gardanne] : Un message simple et clair !