N° 174-18 Évolution de la pandémie au covid-19 dans le monde, du 8 au 18 mars.

L’Italie vient de battre un triste record. Le 18 mars au soir il y avait 4 207 cas confirmés nouveaux en une seule journée et 475 décès supplémentaires. Plus qu’en Chine lors du pic de contamination.

Il n’y a plus grand monde aujourd’hui  pour douter de l’origine de la pandémie au codiv-19. C’est en Chine, vraisemblablement avant le 1er décembre, que la tragédie sanitaire a commence. Pendant de nombreuses semaines le foyer épidémique est resté concentré surtout en extrême Orient. C’est notamment en Chine que le nombre de cas de contaminations par million d’habitants est resté longtemps le plus élevé.

Après trois mois, la pandémie a fait son apparition dans 149 des 193 pays membres de l’ONU. Et c’est en Europe désormais que se trouvent les plus importants foyers. Les 5 pays comptabilisant le plus de cas confirmés par million d’habitants se trouvent en  Europe : Saint Marin (1), Italie (2), Suisse (3), Norvège (4), Espagne (5). Parmi les 25 pays les pays les plus affectés 18 sont européens, dont la France (12), l’Allemagne (14) et le Royaume-Uni (25).

En Corée, en Chine et parmi les passagers du navire Diamond Princess, le nombre de cas confirmés n’ont pratiquement plus augmenté entre le 8 et le 18 mars. Par contre en Europe les nombres de cas confirmés sont en pleine croissance. En dix jours le nombre de cas  confirmés a plus que doublé dans les 13 premiers pays du tableau. Triste record pour l’Espagne où le nombre de cas confirmés a été multiplié par près de 20.

En Corée, en Chine et parmi les passagers du navire Diamond Princess, le nombre de cas de décès n’a pratiquement plus augmenté entre le 8 et le 18 mars. Par contre le nombre de cas a été multiplié par plus de 5, pour les 9 premiers pays du tableau. L’Allemagne (24), la Belgique (10), la Suède (8), le Danemark (4), et la Norvège (3), ont connu ces dix derniers jours leurs premiers morts de coronavirus.

[Le 18 mars 2020, 19 H05, B. F., Annecy] : Les Contamines-Montjoie, c’est bon pour le ski, mais c’est bon aussi pour le coronavirus !