J°002 Monténégro : le covid-19 n’a pas laissé l’Association “Avenir” sans réaction ni sans initiatives.

Pendant la période de confinement, l’association «Avenir» poursuit ses activités pour la promotion de la langue et de la culture françaises.

L’association AVENIR, notre partenaire d’ICEO, créée et dirigée par notre ami Svetlana Tcholak-Antitch (Čolak-Antić) dans la ville d’Herceg Novi pour y maintenir et promouvoir la langue et la culture françaises, s’est trouvée exposée, comme tout le Monténégro et toute l’Europe, aux contraintes posées par la pandémie de ce nouveau coronavirus. Elle n’a pas tardé à trouver la parade et nous montre comment initiative et créativité peuvent tirer d’un mal un bien.

Dès l’annonce de la fermeture des écoles et du confinement, auquel s’ajoute l’ordonnance gouvernementale du couvre-feu, l’équipe pédagogique de l’Association “Avenir” s’est préparée à ne pas arrêter ses activités et en a cherché le moyen. Après une formation rapide, le professeur de français Madame Jelena PERISIC, a pu proposer aux jeunes un programme d’enseignement à distance. Voici ce que nous en dit Svetlana :

“Dans ce but, Jelena PERISIC a d’abord rassemblé les parents et les enfants pour leur proposer une mission virtuelle encore sans précédent pour l’association :

  • Après avoir obtenu l’accord enthousiaste des parents de tous nos élèves, et en gardant les plages horaires habituelles, elle s’est lancée dans cette nouvelle aventure pédagogique. Et c’est parti ! Et cela fonctionne parfaitement ! C’est pour nous une révolution pédagogique qui méritera sans doute d’être poursuivie et étendue lorsque la crise sera passée.
  • Aux heures prévues et planifiées, les élèves se sont retrouvés dans leurs groupes respectifs, tous réunis autour de leur professeur, via le Skype et l’aide des nouvelles technologies. Autour de l’écran, on observait une réactivité, une vivacité, une créativité pédagogique et technique absolument époustouflante des enfants, sans oublier le plaisir partagé. Le plaisir d’apprendre autrement”.

Face aux événements exceptionnels que nous vivons, l’association «Avenir» continue ainsi à transmettre ses valeurs et à pérenniser ses activités pour la promotion de la langue et de la culture françaises. Elle pourra tirer parti de cette expérience pour la systématiser et la proposer à l’ensemble du pays, au-delà de la région des Bouches de Kotor.

On notera que, pendant ce temps, les professeurs de français en poste tant au collège qu’au lycée d’Herceg Novi, ne se sont pas manifestés, n’ont pris aucune initiative alors que leur emploi est menacé, tandis que la Télévision nationale a organisé des cours pour les matières d’enseignement autres que les classes de français.

oo0oo

[Le 7 mars 2020, 16 H15, J-M. R., Alet-les-Bains] : Article intéressant !