En juin 2021, tous les pays du monde ont eu à faire face au covid-19.

Contrairement à ce qu’avaient annoncé imprudemment de nombreux épidémiologistes, on a pu constater que la plupart des pays d’Afrique ont été singulièrement épargnés par le fléau pandémique.

Pour expliquer cette singularité, et justifier leurs erreurs de prévisions, les spécialistes ont fait valoir que les populations étant très différentes physiologiquement, ils n’étaient pas surprenant qu’elles soient affectées différemment.

Dans une approche suffisante et racialiste, pour ne pas dire raciste, la plupart des spécialistes français prenant la parole dans les médias, ont soigneusement évité de s’attarder sur ce qui pourrait expliquer les différences considérables de létalité entre les pays occidentaux et les pays africains.

Après plus d’un an de polémique le traitement à base d’hydroxy-chloroquine du professeur RAOULT fait toujours débat.

Pourquoi ?

La réponse à cette question est politiquement et idéologiquement très sensible. Nos amis Polonais nous ont appris qu’une vérité, lorsqu’elle est trop dérangeante, doit parfois attendre très longtemps avant qu’elle soit unanimement  admise.

 

L’hydroxychloroquine est-elle efficace contre le Covid-19?

Jeudi 21 janvier 2021 -France Info

Défendu notamment par le professeur Didier RAOULT, le traitement a fait l’objet de plusieurs études. Qui en viennent toutes aux mêmes conclusions.

Contre le Covid-19, l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas. C’est la conclusion publiée récemment par l’OMS. Des experts ont testé quatre traitements et ils sont catégoriques : Dans notre étude faite à l’échelle mondiale et sur des centaines de patients, l’hydroxychloroquine ne diminue pas la mortalité des malades HOSPITALISÉS à cause du Covid-19, souligne Srinivas MURTHY, spécialiste des maladies infectieuses et co-auteur de l’étude de l’OMS.

Lire l’intégralité de l’article et voir les vidéo de France-Info

Didier Raoult est-il un charlatan ?

Mercredi 21 avril 2021 – L’INCORRECT

Dans l’article, Louis-Auxile MAILLARD , qui a fait des études de sciences politiques, met gravement en cause la probité du professeur Didier RAOULT. Nombre des accusations qu’il porte sont anciennes et connues depuis longtemps. Mais il y en a une nouvelle qui interroge sur le professionnalisme de ce virulent accusateur public.

« Le remdesivir crée des mutants et des variants ». Cette assertion ne repose sur rien. Didier RAOULT est celui qui parle le plus du remdesivir : il a besoin, pour dédouaner l’hydroxychloroquine de son inefficacité, de disposer d’un autre traitement inefficace dont il peut dire du mal, peu importe que personne n’en ait jamais fait la promotion.

peu importe que personne n’en ait jamais fait la promotion.

Comment Louis-Auxile MAILLARD peut-il écrire en avril 2021, une phrase aussi grossièrement mensongère, alors que depuis plus de 4 mois l’Union européenne est gravement mise en accusation pour avoir dépensé plus d’un milliard de dollars en commandant un médicament aussi coûteux qu’inutile et dangereux.

2020- 30 juillet : Covid-19 : L’UE commande 30 000 traitements de remdesivir – [Industrie-Pharma]

2020- 7 octobre : Face à la pénurie, la Commission européenne commande plus de 500.000 doses de remdesivir à Gilead – [ Les Échos]

2020- 27 novembre : Covid-19 : comment Gilead a vendu son remdésivir à l’Europe – [Le Monde]

[Un contrat a été passé avec la Commission, alors même que le laboratoire Gilead connaissait les résultats négatifs d’un essai clinique de l’OMS. La France est le seul pays majeur à ne pas avoir passé commande.

Comment en est-on arrivé à acheter partout sur la planète, à prix d’or, un médicament contre le Covid-19 dont l’efficacité n’est pas avérée ? C’est l’histoire du remdésivir, une molécule mise au point par le laboratoire américain Gilead, d’abord présentée comme un traitement miracle capable de perturber la réplication du virus, et finalement discréditée par un vaste essai clinique piloté par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans trente pays, dont la France.]

2020- 5 décembre : Remdésivir inefficace : comment la Commission européenne s’est laissée séduire par Gilead – [Marianne]

[Depuis le 20 novembre, l’OMS déconseille le Remdésivir pour traiter le Covid. En octobre, la Commission européenne avait signé un contrat pour permettre aux États européens d’acheter jusqu’à 1,2 milliard de dollars de ce traitement. L’institution s’est-elle fait berner ? Nous lui avons posé la question.]

La “folie qui a saisi le pays” autour de Didier RAOULT

Mercredi 2 juin 2021 -France Inter

Ariane CHEMIN, grand reporter du journal Le Monde, et Marie-France ETCHEGOIN, grand reporter, autrices de “Raoult, une folie française” aux éditions Gallimard, racontent “la folie” qui a saisi la France au début de l’épidémie autour du professeur marseillais, directeur de l’IHU-Méditerranée.

Qu’en est-il de l’Hydroxychloroquine ?

Mardi 1er juin 2021 – IHU – Méditerranée

Traitement ambulatoire précoce extra-hospitalier du COVID

Mercredi 2 juin 2021 – IHU -Méditerranée

Le 3 juin 2021, dans le classement de 183 pays par nombre de morts (de la ou avec la) covid-19 par million d’habitants, la Hongrie est première (3 049), la République tchèque est deuxième (2 816). Le Royaume –Uni est 17ème (1 951), les États-Unis sont 19ème (1 834) et la France est 25ème (1 655). Dans les 20 premiers du classement on trouve 15 pays européens et les États-Unis.  

Lorsque l’OMS a émis de sérieuses réserves sur l’utilisation de l’HCQ (hydroxy-chloroquine) certains pays ont déclaré qu’ils continueraient à prescrire ce médicament. Ce fut le cas notamment de l’Inde, du Maroc, et de l’Algérie.

Les médias français ont diffusé de nombreux reportages sur la vague pandémique en Inde. Dans le pays qui sera bientôt le plus peuplé de la planète, le nombre de morts par million d’habitants n’a cependant atteint, à ce jour, que le nombre de 255. Ce qui classe l’Inde 92ème. Le Maroc est classé 93ème (254) et l’Algérie 109ème (84).

On ne peut en déduire simplement que ces résultats positifs ne sont liés qu’à l’HCQ, mais on ne peut non plus prétendre, comme de nombreux auteurs l’ont fait sans vergogne, que l’’usage de l’HCQ augmente le nombre de morts.

Affaire à suivre. On finira bien par savoir si RAOULT est sérieux ou pas.

Pourquoi tant de haine contre Didier RAOULT?

Une réponse possible, le professeur marseillais est un gêneur.  Lire les arguments avancés ci-dessous.

2020 – 29 septembre : Professeur Raoult & chloroquine : pourquoi tant de haine ? [Santé corps esprit] Xavier BAZIN

[Le 7 juin 2021, 17 H45, A. TC, Castelnau-le-Lez] : ll me semble que cet [article] est de nature à alimenter encore plus la confusion. Voici mes interrogations:

– Pourquoi revenir encore sur l’hydroxy-chloroquine alors que des études scientifiques basées sur des protocoles sérieux ont enfin conclu à son inefficacité? Affaire classée! Ce n’est vraiment pas utile de faire croire qu’il y a encore débat!

– Je ne vois pas de lien entre ce sujet et l’observation des différences épidémiologiques entre l’Afrique et le reste du monde?

– Au fait savez-vous que dans les pays africains à risque de paludisme, l’hydroxy-chloroquine n’est plus utilisée depuis belle lurette!

– Si l’on creuse encore un peu plus, l’Afrique du Sud avec ses variants dangereux doit-elle mise à l’écart du continent africain?

– Ah j’oubliais: cette gabegie a fait au moins un heureux dans le monde! C’est un vigneron corse propriétaire du Clos Roquine

[Le 7 juin 2021, 15 H40, C. T., Juvignac] :  Des gens plus érudits que moi répondrons à ce questionnement. Quant à moi je ne crois pas aux hommes ou aux femmes providentiels !!! Si la chloroquine marchait je ne pense pas que le monde scientifique l occulterait. 

Arrêtons les complots !!!!

[Le 7 juin 2021, 10 H10, Abd. Z., Errachidia] :  Ce matin sur France-Culture, à 8 H45 heure française, les invitées, Ariane CHEMIN et Marie-France ETCHEGOIN, “grandes reportrices” du journal Le Monde,, autrices de “Raoult, une folie française”, ont affirmé qu’il était bien établi aujourd’hui que le protocole du professeur RAOULT ne marchait pas.

Ces dames  ne s’appuient à l’évidence que sur des informations recueillies en France,, ou dans les pays occidentaux dans lesquels les groupes  pharmaceutiques les plus puissants sont régulièrement condamnés pour avoir mis sur le marché des médicaments, alors qu’ils en connaissaient parfaitement les graves contrindications.

Si les journalistes du Monde avaient vérifié et élargi leur sources d’informations, elle auraient pu apprendre que la France n’est pas le centre du monde, et qu’il existe de nombreux pays où les médecins ne sont pas assez stupides ou stipendiés pour répéter que l’hydroxy-chloroquine est un médicament dangereux, et inefficace.

[Le 7 juin 2021, 10 H30, ICEO, Montpellier] :  Commentaire à rapprocher des commentaires reçus après la mise en ligne de l’article N° 308:Cessons de donner des leçons aux Africains

[Le 4 juin 2021, 12 H00, M. G., Aubagne] :  Le 11 février 2021, L’Express a publié un entretien avec Raphaël ENTHOVEN : “Didier RAOULT raconte n’importe quoi depuis un an”.  Le philosophe déclare dans l’’article : Didier RAOULT raconte n’importe quoi depuis un an. […], il a prétendu, sur fond d’essais bidon, que l’association hydroxy-chloroquine-azithromycine allait régler le problème du Covid

Qu’est-ce qui autorise un philosophe a juger aussi légèrement le travail d’un professeur de médecine, qui a reçu, excusez du peu, la médaille d’or du CNRS ?

En février 2021, des centaines de publications ont fait état de résultats positifs dans l’usage ADAPTÉ de la HCQ. Pourquoi tant d’acharnement chez des centaines de chercheurs à travailler sur un protocole dont le philosophe à la certitude de connaître l’inefficience ?

Comment peut-on affirmer, comme le font tant de journalistes, que Didier RAOULT est un poor lonesome professor ?