N° 280 Partenaires associatifs et amis d’ICEO, sur la toile et sur le terrain

 

Retrouvez la liste de nos partenaires

et

accédez au contenu de leur site.

L’ Institut de Coopération avec l’Europe Orientale (ICEO) a tissé depuis plusieurs années des partenariats avec divers organismes associatifs qui partagent certains de nos objectifs. D’autres sont des espaces d’accueil ou de diffusion de nos activités, non moins utiles. Ces liens se traduisent, selon le cas, par des échanges d’informations et de publications, des participations à des manifestations et conférence d’intérêt commun, des soutiens moraux et financiers à certaines activités dans les pays de notre champ géographique d’intervention. On trouvera sous cette page « Partenaires » des articles repris de leurs publications ou des liens vers leurs activités.

Luminitza CLAUDEPIERRE-TIGIRLAS.

ICEO a enregistré avec plaisir le 15 mars 2021 une nouvelle adhésion, en la personne de Madame Luminitza CLAUDEPIERRE-TIGIRLAS, récemment installée à Montpellier en provenance de Lyon où elle exerçait auparavant sa profession de psychologue et psychanalyste, une spécialité professionnelle non encore enregistrée à ICEO.

La Maison de l’Europe à Montpellier,

 située tout près de l’Esplanade et du Musée Fabre, dans « l’Ecusson » le cœur historique de la ville (adresse : 14 Descente En-Barrat, 34000 Montpellier) héberge le siège social d’ICEO. Elle est aussi le lieu qui héberge certaines de nos conférences. Que ses responsables en soient remerciés.

ICEO a fêté son trentième anniversaire en 2019 ICEO est donc une “vieille institution” qui s’efforce de rester  depuis sa création au service de tous ceux qui découvrent, ou qui veulent découvrir, les heurs et malheurs des anciens pays du bloc soviétique.

En 2020, dans le cadre de la Maison de l’Europe et en raison de la situation sanitaire prévalant depuis le début de l’année 2020, la traditionnelle foire aux associations organisée chaque année la première quinzaine de septembre  par l’Agglomération de Montpellier Métropole a été annulée. Pour que les associations puissent  néanmoins  se faire connaître, Agglo.tv (Montpellier) a pris l’heureuse initiative de proposer, à celles  qui le souhaitaient, de se présenter dans une vidéo. Elle a accueilli l’ancien et premier secrétaire général d’ICEO pour une présentation de notre association. Merci à Agglo.tv  pour ce geste aimable et très utile.

(Voir l’article N° 252 “Foire aux associations” : La Maison de l’Europe de Montpellier Métropole présente ICEO).

Pologne : Uniwersytet Jagielloński – Kraków / Université Jagellone de Cracovie

Partenariat historique entre ICEO et l’Université Jagellonne.

Les premiers liens scientifiques entre le Laboratoire de Chimie Pharmaceutique de CRACOVIE et le Laboratoire de Chimie Thérapeutique de MONTPELLIER ont pu être noués en 1973.

La coopération officielle entre l’Académie de Médecine Nicolas Copernic (actuellement Collegium Medicum de l’Université Jagellonne de Cracovie) et de l’Université Montpellier I (actuellement Université de Montpellier) a eu 30 ans le 10 octobre 2016.

La coopération scientifique Cracovie-Montpellier 1973-2009

C’est le protocole de coopération entre les deux universités, signé en 1986, qui permit la création d’ICEO le 15 décembre 1989.

La coopération Montpellier – Cracovie est à la source entre autre de :

1/ La création de la première version de la campagne d’ICEO en faveur du plurilinguisme en Europe, conclue par un protocole d’accord signé le 26 juin 2004 par la Conférence des Recteurs des Universités Polonaises rejoints par une délégation de présidents des universités françaises. Ce protocole proposé par ICEO que le recteur ZIEJKA fait adopter à l’unanimité par cette assemblée.

2/ La création des Journées œnologiques de Zakopane, une des actions majeures et dans la durée d’ICEO, qui a conduit à la création de nombreux petits vignobles en Pologne et donné lieu à de multiples échanges fructueux entre partenaires français et polonais ainsi que d’autres pays de centre Europe.

De nombreuses activités d’ICEO annexes, ont toutes été  liées à ce partenariat.

Pologne : Unipress Académie des sciences de Pologne – Varsovie

Partenariat historique entre ICEO et l’Institut des hautes pression de Varsovie.

Turquie : / Université Anadolu de Eskisehir

Ce partenariat historique entre ICEO et l’Université Anadolu prend sa source dans l’aventure non moins historique des membres fondateurs d’ICEO.

Mali : / Université de Bamako

Ce partenariat historique entre ICEO et l’USTB de Bamako prend sa source dans l’aventure non moins historique des membres fondateurs d’ICEO.

Maroc : / Université Moulay Ismaïl de Meknès

Ce partenariat historique entre ICEO et l’Université Moulay Ismaïl prend sa source dans l’aventure non moins historique des membres fondateurs d’ICEO.

La Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie – France et La ligue francophone de Roumanie

La Ligue de Coopération Culturelle et Scientifique Roumanie – France et La ligue francophone de Roumanie

La Ligue de Coopération Culturelle avait été créée et animée pendant de nombreuses années par le Professeur Nicolae DRAGULANESCU, professeur à l’Université Polytechnique de Bucarest, dont Jean-Marie ROUSSIGNOL, alors vice-président d’ICEO, avait fait la connaissance lors de ses séjours en Roumanie dans le cadre de ses activités de consultant sur les projets de l’U.E. PHARE et EuropeAid. Déçu du peu de soutien reçu de notre ambassade de France à Bucarest Nicolae DRAGULANESCU a suspendu ses activités. Il lui a donné une suite sur Facebook avec la Ligue Francophone de Roumanie.

Les relations professionnelles entre N.DRAGULANESCU et JM ROUSSIGNOL sont rapidement devenues, au fil des centres d’intérêt partagés, des relations d’amitié qui se sont poursuivies, tant à titre personnel qu’en relation avec ICEO, renouvelées lors de visites en Roumanie de l’équipe d’ICEO formée de JM ROUSSIGNOL et Pierre CHEVALLET en diverses circonstances, liées aux activités d’ICEO avec nos divers partenaires et amis roumains, à Bucarest et à Râmnicu Valcea ou encore à l’occasion des 5èmes Assises du Plurilinguisme (voir ci-dessous) : Nicolae nous a fait l’honneur d’une belle invitation à dîner avec son épouse… dans un restaurant où JMR a eu l’heureuse surprise de retrouver l’un de ses anciens stagiaires roumains qui dinait là en famille ! Le monde est petit dans cette grande ville !

Nicolae DRAGULANESCU est depuis longtemps signataire de notre manifeste pour un trilinguisme souple en Europe et ses échanges, en français ou en roumain avec JMR sont quasi quotidiens sur des sujets divers.

L’Observatoire européen du plurilinguisme

L’Observatoire européen du plurilinguisme

Présidé et animé par Christian TREMBLAY

 

Les relations d’ICEO et de l’OEP prennent source dans un premier échange épistolaire de septembre 2014, à l’initiative de JM ROUSSIGNOL sur la suggestion de  M. Xavier NORTH, alors Délégué général à la Langue française,  suivi d’une rencontre à Paris le 2 octobre 2014 avec les membres du bureau de l’OEP présidé par Christian TREMBLAY.

De nombreux échanges épistolaires se sont ensuivis, avec une adhésion à l’OEP et un  abonnement à la Lettre qu’il publie périodiquement. Par la suite, JM ROUSSIGNOL est allé une première fois représenter l’ICEO aux 4èmes Assises européennes du Plurilinguisme, organisées par l’OEP à Bruxelles en mai 2016, puis, avec Pierre CHEVALLET cette fois, aux 5èmes Assises, en Mai 2019 à Bucarest, qui ont été l’occasion de nombreux et fructueux contacts avec les participants et ont permis d’ajouter plusieurs adhésions formelles à notre campagne pour un trilinguisme souple en Europe. Christian TREMBLAY est lui-même depuis longtemps signataire de notre manifeste. Ces quelques journées à Bucarest nous ont aussi permis de revoir d’autres amis roumains.

Les relations entre OEP et ICEO restent régulières et la Lettre de l’OEP est une riche source d’information sur les questions linguistiques en Europe. Christian TREMBLAY nous a aidés à nouer d’autres partenariats inter-associatifs en relation avec ces mêmes questions.

Demain nos Langues

association créée par Thierry PRIESTLEY ancien haut-fonctionnaire 

 

 

L’association créée par Thierry PRIESTLEY ( thpriestley@yahoo.fr ) ancien haut-fonctionnaire, Directeur honoraire du Travail au ministère du même nom sous ses fluctuations diverses au gré des gouvernements, s’était donné comme objectif de faire émerger cette conscience des enjeux linguistiques face au monolinguisme du tout-anglais imposé par le système international et servilement suivi par l’Union européenne dans divers domaines, pour aider les organismes institutionnels et associatifs concernés à intégrer la dimension linguistique dans leur stratégie d’action.

Après quelques succès initiaux à ce sujet dans le monde du travail (notamment par sa collaboration avec la CFE-CGC), il avait notamment organisé en partenariat avec ce syndicat le colloque : Le Tout-anglais dans l’entreprise : des mythes à la réalité et à la recherche de solutions alternatives, tenu à Paris le mercredi 7 mars 2012. Un colloque intéressant, avec beaucoup de participants et d’intervenants. Il y avait invité ICEO. JMR en compagnie de Jean Poirel, notre trésorier y avaient assisté, avec présentation de notre campagne pour un trilinguisme souple, déjà en cours. A la suite de quoi de nombreux adhérents de ce syndicat ont apporté leur soutien et leur signature à notre manifeste.

Mais l’association Demain nos Langues s’est essoufflée et n’a pas su se donner les moyens organisationnels et surtout humains de ses ambitions, comme il l’a dit lui-même et Thierry PRIESTLEY en a tiré les conséquences : il l’a finalement dissoute, mais il reste à titre personnel un ami et partenaire d’ICEO, toujours soucieux des questions linguistiques.

Thierry est venu nous rencontrer à Montpellier (plusieurs membres de notre bureau) le 19 mars 2019 et nous avons eu des échanges chaleureux et convergents sur nos points de vue concernant les questions linguistiques en Europe. Et ces échanges se poursuivent car Thierry développe une réflexion profonde, critique mais constructive sur ces enjeux linguistiques et la manière de les aborder pour être efficace dans le contexte actuel. Ses remarques et suggestions ont contribué à l’évolution de notre proposition initiale, conduisant à sa formulation actuelle d’un « trilinguisme souple » mettant en avant la langue maternelle du locuteur.

Les premiers contacts entre JMR, P. Chevallet et Thierry Priestley datent de longtemps : d’août 2009 exactement et ils n’ont fait que se renforcer depuis. Thierry PRIESTLEY était alors président de l’association Le Droit de comprendre (abrégé DdC), un regroupement d’associations œuvrant pour la langue française : Avenir de la langue française (ALF), l’Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (ASSELAF), Défense de la langue française (DLF), le Cercle littéraire Étienne-Cattin (CLEC) et l’Alliance Champlain. Créé en octobre 1994, il a pour but de mener des actions contentieuses pour faire respecter les lois linguistiques sur le territoire national  et au sein de l’Union européenne. DdC est une des associations fondatrice de l’Académie de la Carpette anglaise…..

Le Verein Deutsche Sprache ou VDS

Le Verein Deutsche Sprache ou VDS

ICEO a été mis en relation avec cette importante association des professeurs de langue allemande par l’entremise de feu le professeur Rolf MASSIN qui en était membre actif, universitaire allemand résidant en France, dans l’Aude près de Béziers avec son épouse et son fils, ami de JM ROUSSIGNOL (JMR pour la suite de cet article).

Rolf MASSIN est malheureusement décédé au printemps 2020. C’était un homme bon et cultivé, très francophile et parfaitement francophone. Le contact établi grâce à lui avec le Verein Deutsche Sprache a conduit le président et de nombreux membres du bureau ou du conseil d’administration du VDS à adhérer et soutenir notre manifeste pour un trilinguisme souple en Europe. Rolf nous a mis également en relation avec le Professeur Dietrich VOSLAMBER, autre membre du VDS signataire de notre manifeste  ‘trilinguiste’, ancien haut-fonctionnaire européen avec qui JMR a poursuivi de fréquents contacts amicaux après avoir fait sa connaissance à Bruxelles lors des 4èmes Assises de l’OEP.

Radio FM PLUS

Radio FM PLUS

Dirigée par Guylène DUBOIS, accompagnée d’une équipe technique, secondée pour la programmation par Stephan MARIN

Radio FM PLUS est une radio associative locale de Montpellier couvrant la région montpelliéraine. Statutairement radio de catégorie A dans la distribution des ondes hertziennes, c’est une radio Radio émanant de l’Eglise protestante, elle se veut radio de proximité sociale et propose des émissions diverses pour tous publics : une Matinale, des émissions thématiques sur des sujets divers. Les émissions sont assurées par des équipes de bénévoles.

C’est dans ce cadre que Guylène DUBOIS a invité ICEO à venir présenter ses activités et divers thèmes relatifs aux pays d’Europe orientale pour les faire mieux connaitre de ses publics. Plusieurs émissions ont été ainsi assurées par Pierre Chevallet et Jean-Marie ROUSSIGNOL accompagnés de Gérard ROUSSET qui avait créé la relation avec cette radio. Des relations très cordiales se sont ainsi nouées, qui ont conduit à la programmation de plusieurs rendez-vous d’ICEO sur les ondes de Radio FM PLUS depuis en 2016.

Le Carrefour des Acteurs Sociaux ou CAS

Le Carrefour des Acteurs Sociaux ou CAS

Présidé et animé par Joël BROQUET 

Là aussi, contacts anciens pris par JMR et relations épistolaires fréquentes qui ont conduit (mais ne se sont pas arrêtées là et se poursuivent) à la Conférence sur les Diasporas européennes en France que Joël BROQUET est venu animer à Montpellier devant un nombreux public surtout étudiant, le 27 novembre 2019, dans les locaux de l’Unité de Recherches CRISES (Université Montpellier 3) grâce à la médiation du Professeur Antoine COPPOLANI.

Joël BROQUET fut le président-fondateur à Paris du Centre de formation des Elus locaux (CEFEL), il est président du Partenariat Eurafricain, secrétaire général du Mouvement Fédéraliste Français « La fédération », Administrateur de la Communauté franco-polonaise et, comme l’indique le titre du C.A.S. il est au carrefour de multiples actions et partenariats, incluant la défense et promotion de la francophonie en Europe et ailleurs, les questions relatives au monde rural et agricole, la gestion des collectivité locales et pas mal d’autres domaines d’intérêt public. Les relations que nous avons avec lui et ses multiples casquettes sont une source d’enrichissement intellectuel et l’ouverture vers d’autres partenaires et personnalités de qualité.

L’association « Le Français en Partage »

L’association « Le Français en Partage »

Créée et présidée par Denys FERRANDO-DURFORT, avec qui Joël BROQUET avait mis JMR en contact.

L’association est née de professionnels de l’édition, Denys FERRANDO-DURFORT étant lui-même ancien éditeur. « Il s’agissait, au début de 1997, de sensibiliser aux difficultés croissantes d’accéder au livre en français, particulièrement en Afrique. Il fallait inventer une autre économie du livre pour le rendre accessible aux lecteurs africains, les prix pratiqués en France étant trop élevés » dit-il en introduction de son site web. Le Français en Partage collecte des livres et des DVD de toute nature mais en français, de la littérature pour enfants et adultes jusqu’aux ouvrages universitaires et s’occupe de répondre aux demandes d’institutions diverses, notamment dans de nombreux pays d’Afrique et à Madagascar, mais aussi en Europe de l’Est, notamment en Roumanie : il les collecte, les regroupe en containers ou colis d’expédition et se charge de les envoyer à destination, avec le concours d’aides diverses. Son action a une valeur stratégique pour la promotion de la culture francophone. L’une de ses actions les plus récentes et significatives concerne l’Université de la Corne de l’Afrique, à Borama au Somaliland (Horn international University) proche de Djibouti. Le FeP organise aussi des Foires aux Livres en France et dans divers pays.

Sollicité par ICEO pour le compte de notre partenaire AVENIR d’Herceg-Novi au Monténégro, il prépare un envoie d’ouvrages pédagogiques pour enfants au profit de notre partenaire.

Créée et présidée par Mme Svetlana TCHOLAK-ANTITCH pour la défense et promotion de la langue et de la culture françaises dans la région des Bouches de Kotor, depuis sa ville d’Herceg Novi et plus généralement  dans l’ensemble du Monténégro, avec une autre association à Berane dans le nord du pays.

L’histoire des relations d’ICEO avec Avenir-Herceg Novi et sa présidente remonte au 10 avril 2013 : JMR a fait une offre de partenariat à plusieurs associations francophones d’Europe centrale et de l’Est qui avaient fait une telle demande de partenariat pat le canal de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie). Une seule a répondu, Svetlana. Et depuis, nos relations se sont établies, consolidées, nouées.

Svetlana est venu nous voir à Montpellier, nous sommes plusieurs fois allés la voir à Herceg Novi et avons rencontré ses collègues et collaborateurs, vu et apprécié les activités que mène son association pour l’enseignement du français et de la culture française dans un contexte peu porteur du fait de concurrences étrangères mieux financées face à l’aide parcimonieuse de notre ambassade à Podgorica. Nous l’avons financièrement soutenu pour permettre à sa troupe théâtrale de jeunes adolescents d’aller participer à des festivals internationaux de théâtre des Jeunes, en France et en Russie. Nous lui avons aussi offert des livres pour la préparation de ses activités pédagogiques au profit des enfants d’Herceg Novi. Voir aussi ci-dessus avec Le Français en Partage.

Association créée à Bruxelles le 18 Octobre 2006 et animée par Mme Anna-Maria CAMPOGRANDE, haut-fonctionnaire dans les services de la Commission européenne, pour donner suite aux différentes initiatives entreprises au sujet de la question linguistique au sein de la Commission et des autres institutions européennes.  Athéna s’est fixée pour but la défense et la promotion de la culture européenne et des langues officielles de l’Union européenne, par et à l’intention  du personnel statutaire de la Commission et des autres institutions.

Anna-Maria CAMPOGRANDE, de nationalité italienne mais multilingue et parfaitement francophone, milite en particulier pour le retour de la langue italienne dans les langues de travail de la Commission et de ses services, parce que l’italien est une des langues fondatrices du Marché Commun, aux origines de la construction européenne, laquelle a fortement dévié de ses objectifs initiaux, depuis l’entrée du Royaume-Uni dans l’Union et sous la pression de la mondialisation.

Elle n’a pas eu peur d’affronter Romano Prodi, lorsqu’il était président de la Commission, qui a pris l’initiative d’effacer l’italien, sa langue maternelle, des langues de travail et favoriser ainsi la place croissante et de plus en plus exclusive accordé à l’anglais. Depuis lors, A-M. CAMPOGRANDE s’adresse vigoureusement aux responsables européens pour leur reprocher ces dérives, mettant en jeu son propre statut professionnel. Elle est souvent l’énergique leader du mouvement protestataire. Pour cela elle mérite notre respect.

Les relations d’ICEO avec Athéna sont anciennes mais avaient d’abord porté sur un différend initial quant à nos conceptions respectives de la pluralité des langues de travail. Elles sont maintenant des relations de partenariat constructif autour de notre cause commune, notre version aboutie d’un trilinguisme souple mettant en avant la langue du locuteur (donc l’italien lorsque ce locuteur est lui-même italien), étant un compromis qui nous semble positif en l’état actuel des forces en présence.

Cela n’interdit nullement de revendiquer pour l’italien une place pleine et entière, surtout depuis le Brexit. Mais nous n’avons pas d’illusions démesurées là-dessus, car les peuples de langues nordiques ou à racines germaniques se trouvent fort bien de la situation présente.

A-M. CAMPOGRANDE nous a autorisé à utiliser les documents produits et publiés par Athéna et à nous y référer, ainsi qu’à en reproduire certains sur le site d’ICEO.

Le CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone)

Le CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone)

Courriel : info@cermf.org  

Créé et présidé par Ilyès ZOUARI

Le CERMF est un cercle de réflexion indépendant ayant le statut juridique d’association régie par la loi du 01 juillet 1901, et par son décret d’application du 16 août 1901.

Partant du principe que le monde francophone est un espace stratégique pour chacun de ses pays membres, et du constat que celui-ci demeure pourtant largement méconnu des sociétés francophones du Nord, le CERMF a pour but de produire des analyses objectives et indépendantes sur le monde francophone et son évolution, et de proposer des idées de nature à renforcer les liens de toutes sortes entre les pays et peuples francophones, dans l’intérêt commun de chacune des parties. Et ce, en se basant sur des données fiables et à jour, pouvant parfois contredire un certain nombre d’idées reçues, si nombreuses au sujet de l’espace francophone.

Les analyses et réflexions du CERMF s’adressent aux acteurs et décideurs politiques et économiques, mais également à l’ensemble de la société civile dont le rôle et l’apport sont souvent sous-estimés. Les travaux du CERMF sont éloignés de toute influence extérieure pouvant affecter leur objectivité. La particularité du CERMF réside donc dans la crédibilité des informations qu’il fournit sur le monde francophone. Son site met à disposition une large gamme de liens vers les sites de nombreux acteurs politiques, économiques et sociaux ainsi que des médias de l’ensemble des pays francophones. Ses publications sont nombreuses, fortement référencées et originales.

Les premiers contacts entre Ilyès ZOUARI et JMR pour ICEO datent de décembre 2019. Depuis, ils se sont poursuivis avec fréquence et régularité et nous avons pu avoir accès, avec autorisation de les republier sur notre sites, à diverses études publiées par le CERMF sous sa signature. Ces publications ont un intérêt direct pour l’avenir de l’Europe dans ses relations avec l’Afrique et la compétition internationale.

Avenir de la Langue Française (ALF)

Avenir de la Langue Française (ALF)

Albert SALON, docteur d’État ès lettres, ancien ambassadeur et essayiste est son fondateur et président d’honneur.  Créée et déclarée le 30 décembre 1992, l’ALF est une des plus anciennes, sinon la plus ancienne des associations de défense de la langue française.

Elle a été créée « pour contribuer à la défense et à l’expansion de la langue française gravement menacée aux plans national et international. À ce titre, elle veille notamment à l’application de la loi du 4 août 1994 sur l’emploi du français (dite “Loi Toubon”) dans notre pays, par des interventions écrites, des études, des réunions et des démarches auprès des pouvoirs publics. D’autre part, elle veille à défendre l’usage du français partout où il est mis en cause, notamment dans les organisations internationales (ONU, Union Européenne, Organismes internationaux). »

En dépit de cette ancienneté d’existence de l’ALF, nos relations entre l’ICEO et l’ALF sont toute récentes, ayant débuté à la mi-décembre 2020. Mais depuis lors, les échanges s’étant multipliés, JMR a été admis parmi les membres du Haut Conseil international de la Langue française et de la Francophonie pour y représenter l’ICEO.

L’association ‘Amis de Dalat sur les Traces de YERSIN’ (ADALY)

L’association ‘Amis de Dalat sur les Traces de Yersin’ (ADALY)

Créée et dirigée par Mme Anna OWHADI-RICHARSON,

Cette association montpelliéraine a pour objet social de faire connaitre la ville de Dalat (Vietnam), de promouvoir son développement, plus particulièrement sur le plan sanitaire, social et éducatif, dans le respect des valeurs de la Francophonie. Elle défend la mémoire du Docteur Yersin, qui fut en poste à Dalat où il a marqué l’histoire de la ville et fut le découvreur notamment du bacille de la peste “Yersinia pestis”. ADALY œuvre plus généralement à la promotion de l’amitié et de la coopération entre les peuples de France et ceux du Vietnam.

Le contact entre ICEO et ADALY a été pris par JMR, en tant que secrétaire général d’ICEO,à la suite de la visio-conférence organisée le 7 octobre 2020 par Mme Clare HART, Maire-adjoint de Montpellier en charge de Montpellier-Méditerranée-Métropole et des relations avec les associations montpelliéraines à vocation internationales, visio-conférence à laquelle il avait participé et y avait présenté notre campagne en faveur d’un trilinguisme souple en Europe.

C’est à la suite d’échanges ultérieurs avec Mme Hart que celle-ci l’avait incité à prendre contact avec Mme Richardson.

En effet, Mme Anna Richardson se trouve aussi à l’initiative de la création d’une Maison de la Francophonie à Montpellier et c’est dans cette perspective, plurilinguisme et francophonie en Europe, que des relations très cordiales ont été nouées, qui n’en sont qu’à leur début en janvier 2021, où elles se sont traduites par plusieurs échanges d’informations réciproques sur nos activités respectives.

Les couleurs du Danube

ICEO a été heureux de saluer la création à Montpellier, le 25 mai 2019, de l’association franco-roumaine : “Les Couleurs du Danube

Luminitza CLAUDEPIERRE-TIGIRLAS.

ICEO a enregistré avec plaisir le 15 mars 2021 une nouvelle adhésion, en la personne de Madame Luminitza CLAUDEPIERRE-TIGIRLAS, récemment installée à Montpellier en provenance de Lyon où elle exerçait auparavant sa profession de psychologue et psychanalyste, une spécialité professionnelle non encore enregistrée à ICEO.

[Le 12 février 2020, 12 H00, J-M. R., Alet-les-Bains] : C’est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau, ICEO,  ………..je suis fier d’y être matelot…