N° 195 Horresco referens : ” Une grande Europe de l’Atlantique à la Russie”

Pour les amis, qui ont assisté le 2 février 2015 à la soiré-débat organisée à l’occasion du 25ème anniversaire d’ICEO, cette proposition (voir l’article du Figaro) de Jean-Pierre CHEVÈNEMENT n’est pas une surprise.

Si la Russie devenait un partenaire privilégié de l’UE, les relations américano-européennes en seraient obligatoirement affectées. En effet, l’Union Européenne serait renforcée et aurait plus de poids sur la scène internationale. Cela pourrait nuire aux États-Unis de voir le continent européen se souder sur le plan politique et renforcer ses échanges économiques. La Russie a traditionnellement été un opposant des États-Unis depuis l’époque de l’URSS et un rapprochement avec son allié traditionnel européen changerait sa position de force.

Arrivée des conférenciers, devant la Faculté de Médecine, en route vers l’hôtel Saint Guilhem

Une longue et passionnante conférence-débat, dans le grand amphithéâtre de la Faculté de droit

devant un auditoire particulièrement attentif et passionné

[Le 9 avril 2020, 18 H50, J-M. R., Alet-les-Bains] : J-P. CHEVÈNEMENT nous montre ce que peut et doit être un véritable homme d’État : savoir se détacher du court-terme politicien pour avoir la vision globale et à long-terme  qui permet d’anticiper, prévoir et organiser autrement que dans la précipitation et l’improvisation. Suite du ommentaire [Le 9 avril 2020, 18 H50, J-M. R., Alet-les-Bains] – J-P. CHEVÈNEMENT.

[Le 9 avril 2020, 12 H00, P. C., Notre-Dame de la Rouvière] :  Un homme politique qui a de la rigueur, de la culture, du courage, de la cohérence, et de la suite dans les idées, çà fait tout drôle. On croit rêver.