N° 273 Des régions, petites et vivaces ou grandes et mollasses ?

Pourquoi d’immenses régions ?

En déplacement samedi 23 janvier à Colmar (Haut-Rhin), le premier ministre, Jean CASTEX, avait déclaré qu’il n’avait «jamais été convaincu» par la réforme territoriale menée par le gouvernement socialiste en 2013. D’autant que, selon le premier ministre, certaines de «ces immenses régions» créées «ne correspondent à aucune légitimité historique». «Et surtout, elles ne me paraissent pas répondre aux besoins grandissants de nos concitoyens pour une action publique de proximité».

2012      Un redécoupage régional ni fait ni à faire      2013

En visite à Strasbourg (Bas-Rhin) mardi 26 janvier, l’ancien président de la République de 2012 à 2017, François HOLLANDE lui a répondu sèchement : «Il reste encore quelques semaines avant les élections régionales [sous entendu pour modifier le découpage des régions].

François HOLLANDE ne regrettant rien, de rien, a ajouté : «Je revendique la création de ces grandes régions qui donnent plus de puissance à ces collectivités, plus de capacités d’investissement, plus de moyens pour agir et changer le cadre de vie de la population».

Le rapport de synthèse du volet 1 – Nouvelles régions de l’étude portant retour d’expérience sur les fusions des régions, des intercommunalités et des communes, réalisé par le CNFPT  (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) en octobre 2008 en partenariat avec le KPMG, donne raison à l’ex-président HOLLANDE. À le lire, les fusions des régions, lorsqu’elles ont eu lieu, ont été plutôt bien vécues par les personnels territoriaux. Leurs salaires ayant tous été harmonisés, et tirés vers le haut, il aurait été surprenant qu’il en soit autrement. Les fonctionnaires ne sont pas ingrats.

Alors que cette réforme était sensée permettre de faire des économies d’échelles, les contribuables ont eu la mauvaise surprise de voir que le nombre de fonctionnaires régionaux a considérablement augmenté.

Cartes des anciennes provinces de France

Projet de découpage régional  “culturel ” –                         – Projet de découpage régional “historique”

[Le 27 janvier 2021, 21 H00, A. B., La Rochelle] :  Triste  France !