N° 012 Face à l’inégalité du partage des richesses, partout la colère monte.

La patronne du Fond Monétaire International (FMI) l’a bien compris.

Après un troisième week-end de manifestations et d’affrontements d’une violence inédite à Paris samedi 1er décembre, le mouvement des « gilets jaunes » fait les gros titres de la presse partout en Europe, et dans le monde. Dans les pays anglo-saxons, les journalistes s’en donnent à cœur joie. Le vieux fond anti-français refait surface, d’autant plus facilement qu’il n’a jamais vraiment disparu.

Dans un article illustré d’une photo du visage fracassé de la statue de Marianne à l’Arc de Triomphe, Le Times évoque une atmosphère de « guerre civile », pour les Anglo-saxons, longue tradition de l’histoire de ces « fous furieux de Français ».

Jusqu’à présent, le mouvement des « gilets jaunes » est circonscrit à la France, mais la colère et la révolte qui l’ont fait naître montent partout dans le monde.

La patronne du Fond Monétaire International (FMI) l’a bien compris.

La dépêche de l’Agence France Presse (AFP) ci-dessous, datée du 5 décembre, a été largement reprise in extenso, mais elle n’a pas bénéficié de toute l’attention qu’elle mérite à l’évidence.

Nous vous invitons à en prendre connaissance, pour que vous puissiez en juger.

[AFP] [Christine LAGARDE, la patronne du FMI, a lancé mardi [ 4 décembre] un vigoureux appel à un renouvellement de la coopération internationale, craignant l’avènement d’un « âge de la colère » où les inégalités pourraient bientôt surpasser celles de l’« âge d’or » du capitalisme au XIXe siècle.

Dans un discours à la prestigieuse bibliothèque du Congrès à Washington, la directrice générale du Fonds monétaire international a plaidé pour un « nouveau multilatéralisme » qui assurerait que « les bienfaits économiques de la mondialisation soient partagés par tous et non plus seulement par quelques-uns ».

Le commerce mondial doit selon elle être « réparé » : « Nous devons poursuivre la désescalade » des tensions commerciales et améliorer le système des échanges, en « éliminant les subventions qui causent des distorsions » et en protégeant les droits de propriété intellectuelle.

Mme LAGARDE préconise aussi un nouveau système de taxation internationale. « Les entreprises ont maintenant une présence planétaire, mais les gouvernements n’ont pas trouvé la bonne réponse fiscale », a-t-elle affirmé, dénonçant les stratégies d’optimisation fiscale qui laissent « trop de recettes d’impôts sur la table ».

Sans cette « coopération internationale ré-imaginée », la responsable du FMI craint que dans 20 ans, d’ici 2040, « les inégalités ne surpassent ce qu’elles étaient pendant l’âge d’or du capitalisme ».

Cet « âge de la colère » verrait des géants monopolistiques de la technologie face à des États faibles, des catégories favorisées de la population « pouvant vivre jusqu’à 120 ans quand des millions d’autres souffriront de pauvreté ».

« Le fossé entre aspirations et réalités » risquerait de « nourrir colère et amertume », a-t-elle averti.]

La valeur boursière cumulée (3 000 mds $) de Google, Apple et Amazon, est équivalente à 5 fois le budget de la défense des États-Unis : 600 mds $, le budget  militaire le plus élevé dans le monde.

[Le 6 décembre 2018, 20H 05, JL. B., Sète] : .Finalement, Jean-Marie avait raison, dès la fin des années 70 : tout va péter !  [NDLR : pas Le Pen, l’autre].

[Le 6 décembre 2018, 20H 05, L. LF., Craïova] : Étant à la tête de l’organisme qui a contribué à faire faillir la Grèce, c’est bien de la part de Mme Lagarde de se laver la conscience maintenant. Lorsque le vent tourne… les  “oh, mais je vous l’avais dit” me semblent un peu opportunistes, sinistres et cyniques.

PS : Jean-Pierre Chevènement, puis des universitaires comme Emmanuel Todd, Jacques Sapir ou Fréderic Lordon (certainement d’autres qui m’échappent et que je ne connais pas) expliquent depuis quelques années que cela ne peut pas durer. Mais que voulez-vous, les Cassandres... restent des Cassandres !

[NDLR : Cassandre, fille de Priam (roi de Troie) reçoit d’Apollon le don de dire l’avenir mais, comme elle se refuse à lui, il décrète que ses prédictions ne seront jamais crues, même de sa famille.

[Le 6 décembre 2018, 19H 30, JM., R., Béziers] :  A propos du “vieux fond anti-français des Anglo-Saxons”, les Etats-Uniens ont oublié que leur indépendance à quand même bien été aidée par les Français, même s’ils nous ont bien rendu leur dette lors des deux guerres mondiales. Quant aux Anglais, ils ont sans doute oublié l’épisode Cromwell et le fait qu’ils ont été les premiers à guillotiner leur roi.

[Le 6 décembre 2018, 16H 45, L. D., Antibes] : Déjà en  2017, les 8 hommes les plus riches du monde possédaient autant que 50 % de l’humanité.