N° 041 Champs Élysées acte 18 : vite un carton rouge pour ces “gilets jaunes” là.

Honte aux fous incendiaires, faux révolutionnaires, mais vrais salauds !

Ne rien dire ce serait cautionner.

À l’occasion de l’acte 18 des Gilets jaunes, Paris a de nouveau été le théâtre de violences. Des heurts entre forces de l’ordre et casseurs sont à déplorer. La célèbre brasserie des Champs Élysées le Fouquet’s a été vandalisée. Un important incendie s’est déclaré dans un immeuble qui a dû être évacué boulevard Roosevelt.

“Deux personnes ont été sauvées des flammes. Une femme et son bébé étaient coincés au deuxième étage”, ont indiqué les pompiers. Le feu est parti d’une banque au rez-de-chaussée. Le quartier a été bouclé et l’incendie maîtrisé peu avant 14H00, a constaté un journaliste de l’AFP.

Enfin plusieurs kiosques à journaux ont également été la proie des flammes. Ces incendies ne sont peut être pas les plus criminels, mais ils sont assurément les plus scandaleux et les plus révoltants.

Dans ce kiosque en feu, part en fumée le maigre bien commercial du kiosquier qui trime comme un esclave pour arriver à gagner un salaire de misère. Si des gilets jaunes sont les auteurs de ces incendies honte à eux.

Dans les kiosques à journaux des Champs Élysées on peut trouver toutes les revues et tous les journaux, de l’extrême droite à l’extrême gauche, comme sur les Grands boulevards. Il faut donc être particulièrement stupide et/ou très mal informé pour réduire en cendres les derniers vrais espaces de la liberté de la presse.

Les fous incendiaires qui conduisent délibérément à une grande misère, des gens qui sont souvent plus pauvres qu’eux, sont de faux révolutionnaires mais de vrais salauds.

CB News peut justement titrer “Feu sur la presse”

[Le 20 mars 2019, 10 H05, G. R., Tarbes ] : Selon le  sondage (Elabe pour BFMTV) réalisé les 18 et 19 mars, par internet, auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, la part de Français disant approuver le mouvement des «Gilets jaunes» a subi une forte baisse après les violences qui ont émaillé le 18e samedi de mobilisation. Un peu plus d’un tiers des sondés (35%) se déclarent opposés ou hostiles aux «Gilets jaunes», soit sept points de plus qu’avant les scènes de casse du 16 mars sur les Champs-Élysées, à Paris. De même, 84% des personnes interrogées condamnent ces violences. Le niveau d’approbation du mouvement est le plus bas depuis le début de la mobilisation, à la mi novembre, huit points de moins que dans une précédente étude du même institut, réalisée les 12 et 13 mars.

Cependant, 53% des personnes interrogées disent continuer à soutenir ou avoir de la sympathie pour le mouvement, Le Président MACRON aurait grand tort de se pensé sorti d’affaire.

[Le 20 mars 2019, 8 H45, A. R., Montpellier ] :  ATTENTION L’incendie du Fouquet’s et le saccage des Champs Élysées, servant d’écran de fumée sur lequel focalise les média, dans une logique de “stratégie du choc” pour sidérer la population, nous fait oublier que: Le 15 mars 2019 à 6h15 du matin, a eu lieu un événement qui restera dans l’Histoire. Un moment clé du quinquennat MACRON. Une honte intégrale. L’Assemblée Nationale a voté d’un seul coup la privatisation des Aéroports de Paris, de la Française des Jeux et d’Engie, la suppression des tarifs réglementés du gaz et la modification des seuils sociaux ! (#LoiPacte)Le genre de texte que la Grèce a voté après les mémorandums, avec le pistolet de la Troïka (FMI-BCE-Commission) sur la tempe. Quasiment de la haute trahison. Pour ce vote majeur, ils étaient… 45 sur 577. Soit 7% des effectifs. 532 absents !”  [Éliot DELORME facebook]

[Le 16 mars 2019, 19 H35, JF K, Avignon] : C’est triste à pleurer.